Accueil > Réforme des Rythmes Scolaires > Réforme des Rythmes Scolaires : la FCPE Le Chesnay s’exprime

Réforme des Rythmes Scolaires : la FCPE Le Chesnay s’exprime

En ce début d’année scolaire 2013-2014, le Conseil Local FCPE Le Chesnay a mis en place un groupe de travail qui s’est exprimé sur la réforme des rythmes scolaires à l’école primaire. Ce groupe de travail, qui réunit des parents d’élèves scolarisés sur la commune du Chesnay, a pour objectif d’examiner les conditions de la mise en pratique des nouveaux rythmes dans les écoles primaires de notre commune, de la réflexion initiale jusqu’à la mise en place prévue pour Septembre 2014. Ce groupe de travail se veut force de proposition.

Après avoir lu les textes relatifs à cette loi et observé les conditions de l’application dans les communes qui ont décidé de basculer à la semaine de 4 jours et demi dès septembre 2013, les parents d’élèves ont défini des principes qu’ils souhaitent voir appliquer sur les établissements de la ville du Chesnay selon les objectifs et l’esprit de la loi.

Pour mémoire, la loi prévoit « d’assurer un plus grand respect des rythmes naturels d’apprentissage et de repos de l’enfant, grâce à une meilleure répartition des heures d’enseignement en classe sur la semaine, à un allègement du nombre d’heures d’enseignement par jour et à une programmation des séquences d’enseignement à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande ».

La FCPE – Le Chesnay vous présente donc sept principes forts vers lesquels il a été demandé à M. Le Maire de tendre [1] dans l’application de la loi sur les nouveaux rythmes scolaires.

Régularité des horaires :

Pour que l’allègement de la durée quotidienne du temps scolaire profite effectivement aux enfants, leurs journées doivent être les plus semblables possibles les unes par rapport aux autres, au cours de la semaine et d’un enfant à l’autre. Les temps d’activités périscolaires (TAP) doivent être placés à des horaires permettant aux familles qui le souhaitent de prendre en charge leurs enfants. Concrètement, il ne faut pas d’horaires décalés d’un enfant à l’autre, ou d’une journée à l’autre, et pas de TAP à l’heure du déjeuner.

Gratuité :

La gratuité doit être mise en place sur les TAP.

Équilibre de l’enfant :

Le contenu des TAP doit favoriser des activités réfléchies assurant le calme et la détente.
Pour être bénéfiques, ces temps d’activité doivent pouvoir être distingués du temps scolaire par les enfants, en particulier en maternelle.
« Les élèves pourront accéder sur le temps périscolaire à des activités sportives, culturelles, artistiques qui développeront leur curiosité intellectuelle, leur permettront de se découvrir des compétences et des centres d’intérêt nouveaux et renforceront le plaisir d’apprendre et d’être à l’école ».

Qualité des TAP :

La qualité des TAP passe par le recrutement d’un encadrement formé et adapté aux besoins. Du matériel adapté au contenu des TAP doit être mis à disposition pour une réelle prise en charge des enfants.

Accueil :

Quelque soit l’option retenue, l’accueil des enfants jusqu’à 16h30 doit être garanti.

« aucun enfant ne devra être laissé sans solution de prise en charge avant 16h30 ».

Sécurité :

Comme elle l’est déjà sur le temps scolaire, la sécurité des enfants doit être assurée durant les TAP. En particulier, les questions de responsabilités doivent être clairement définies ; les encadrants de TAP doivent être capables d’avertir les parents en cas de problème ; il doit être possible de savoir à tout instant où se situe chaque enfant : à l’école, en TAP, rentré chez lui, déjà pris en charge par l’étude, la garderie...

Mercredi :

La continuité de la journée du mercredi doit être assurée, avec cantine et transfert des enfants de l’école vers les centres de loisirs. La mairie doit prendre en charge le transport du mercredi (pas obligatoirement par bus ou par car). Pour les élèves d’écoles élémentaires, les centres de loisirs doivent prévoir un emplacement pour le dépôt du cartable durant le mercredi après-midi.

Notes

[1Ces principes ont été envoyés à M. Le Maire du Chesnay courant Octobre 2013

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL